jolismots-et-doucesnotes

jolismots-et-doucesnotes

Olivier Delacroix ou l'art d'être humain

ob_381a07_nos-chemins-sont-semes-de-rencontres-h.png

 

 

Voilà un livre que je viens de refermer, émue, et que j'ai lu avec beaucoup d'intérêt.

 

Ce visage vous dit surement quelque chose... si toutefois vous n'avez pas vécu sur Mars depuis 2011!

 

En effet, c'est à cette date qu'Olivier Delacroix a investi l'antenne de France 2 avec ses documentaires à thèmes, regroupés chaque Mercredi en 2ème partie de soirée dans son émission "Dans les yeux d'Olivier". Un rendez-vous que je ne rate sous aucun prétexte! Et le carton d'audience réalisé à chaque fois parle de lui-même. 

Le moins qu'on puisse dire, c'est que ce journaliste-documentariste expérimenté dénote sévèrement par rapport aux codes trop bien établis de la profession. Par son look d'abord: dreadlocks et grosse barbe. Avouez que ce n'est pas si courant!

 

Son style de journalisme ensuite: véritable dévoileur et guérisseur d'âme, Olivier Delacroix n'est pas de ces journalistes malsains, qui vont chercher le scoop,  l'incroyable, le larmoyant ou le sensationnel dans les histoires qu'il présente. Je dirai qu'il porte à la connaissance de tous (et toujours avec le sourire et la bonne humeur!) des histoires de vie extraordinairement ordinaires, qui peuvent arriver à tout un chacun. Il met en lumière les "gens normaux", ceux qui se battent pour exister et survivre dans l'ombre et le silence des masses chaque jour, et relate, avec pudeur mais force et émotion, leur renaissance. Mais sans aucun voyeurisme, sans à prioris, préjugés ou méchancetés. Il leur permet de se libérer d'un poids, d'une souffrance, de la faire partager et peut-être redonner espoir à d'autres. Moi-même j'avais envoyé mon témoignage il y a quelques mois. Je n'ai pas été retenue, mais qu'importe. J'ai osé, et c'est déjà un énorme pas en avant... Ses docus sont la preuve qu'ils sont véritablement d'utilité publique, intelligents, riches.

 

Olivier Delacroix, c'est aussi une voix. Avant d'être la douce, chaleureuse et rassurante voix de ses documentaires, il a été celle du groupe de rock Black Maria. Très bon groupe s'il en est! Je vous encourage à écouter! D'ailleurs, un album est en préparation pour 2015! A guetter impatiemment!

 

Pour en revenir à ce livre qu'il vient de sortir, ce sont précisément les rencontres initiées lors de ses films qu'il a décidé de raconter. Mais en lisant, je me suis posée cette question, celle que je m'étais posée à moi lorsque j'ai commencé à écrire il y a quelques années: et si parler des autres ce n'était finalement pas la meilleure façon de parler de soi?

 

En effet, c'est lorsqu'il parle des autres qu'il se dévoile un peu dans ce qu'il est. Dans ce livre, il a décidé de confesser des moments importants de sa vie. Ainsi, vous le lirez relatant ses fêlures personnelles.

 

Vous verrez aussi que les sujets développés, le choix du thème de la toute première émission, etc... Tout a un sens, rien n'est hasard...

 

Au sortir de ce livre, je vous avoue que ça remue un peu de se dire que derrière ce grand bonhomme qui semble si sensible mais inébranlable, plein d'humanité et de sourires, se cachent de telles cicatrices. On ne soupçonne rien. Parce que comme chacun des témoins de ses films, il a ce petit truc en plus qui inspire le respect et la confiance: ça s'appelle la dignité.

 

Finalement, les histoires des gens qu'il met en lumière et sa propre histoire se rejoignent toujours, inévitablement... Et ce sous les traits du plus beau et difficile mécanisme: la résilience.

 

Vous l'aurez compris, ce livre est un essentiel que je vous conseille, parce qu'il remet les choses de la vie à leur juste place, en douceur, sans bousculade... Et si le travail d'Olivier Delacroix devenait un médicament remboursable?! ;-D



21/07/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres