jolismots-et-doucesnotes

jolismots-et-doucesnotes

La vie selon P!nk

268x0w.jpg

 

Rêveurs, rêveuses mélomanes, voilà une chronique qui, je l'espère, vous donnera une fois de plus l'envie de vous pencher sur les Artistes que je vous présente régulièrement et que j'adore.

 

A l'occasion des fêtes de Noël, j'ai eu le bonheur de me voir offrir le dernier-né de P!nk intitulé "Beautiful trauma", sorti en Octobre 2017.

 

Vous le savez, j'écoute peu de musiques chantées par des femmes. Mais avec elle, tout est différent. Je la suis assidûment depuis son premier album sorti en 2000. Chez cette femme, j'aime et admire absolument tout: au-delà du fait qu'elle soit canon, j'aime son audace, son style, son incroyable grain de voix, puissant, râpeux, plein de belles cassures et donc d'émotions. J'aime ce qu'elle dégage de force, de caractère, de joie autant que de sensibilité et de fragilités. J'aime son côté grande gueule sans en faire des caisses et sans basculer dans la caricature. Et puis ses combats, ses engagements vont dans le sens des miens, tant dans le contenu que dans sa manière de les dire ou de les mener. Certaines de ses chansons ont fait et font encore grandement écho en moi à différentes périodes de ma vie. En fait, j'aime cette femme parce que pour une fois elle ressemble à toutes les femmes du monde. Elle est vraie, authentique, naturelle, sans artifices. P!nk, c'est la femme qui te donne envie d'en être une!

 

Quelques longues années depuis son dernier album ont été nécessaires pour aboutir à cet album qui est, pour moi et de loin, le meilleur de sa longue et riche carrière. Et ce pour deux raisons principalement: d'une part parce qu'il est musicalement riche avec ses rythmes de rap, de rock, de gospel, de pop, de folk. D'autre part parce que c'est sans doute aussi son album le plus personnel, le plus mature.

 

En effet, sur cet album elle se dévoile comme jamais elle ne l'avait fait auparavant, au travers de ces titres qu'elle a entièrement co-écrits. Qu'il s'agisse de ses blessures et ses doutes de femme, de ses bonheurs et ses difficultés de femme et de mère, du climat politique de son pays, de ses souvenirs et ses traumatismes d'enfance, l'Artiste semble avoir baissé sa garde pour oser se dévoiler ainsi. Pour notre plus grand bonheur!

 

Musicalement, c'est un mélange aussi énergisant que bouleversant. Dès la première écoute, j'ai eu d'incontestables coups de cœur, à l'image du très puissant  "What about us" qui m'a fait danser tout l'été. Et puis très vite, la liste s'allonge avec le tubesque et dansant "Secret" qui promet de faire un malheur sur tous les dancefloor de la planète, autant que l'entrainant "Where we go" ou le gospel énergique de "I am here".

 

Du côté des ballades, j'ai pu également avoir ma dose d'émotions avec en première ligne le déchirant "Barbies", qui emporte tout sur son passage et que j'écoute en boucle tant il me plait. Tout autant que des morceaux comme "Wild hearts can't be broken" ou "You get my love", piano-voix intense qui ferme impeccablement l'album. Je vous laisse découvrir les autres titres, tous aussi bons et efficaces les uns que les autres.

 

La diversité des rythmes autant que des thèmes traduit bien l'idée selon laquelle "la vie est aussi durement traumatisante qu'incroyablement belle", dixit P!nk elle-même.

 

A signaler un morceau en duo avec Eminem qui, bien que répétitif, tournant en rond au bout d'un certain temps, un peu en-dessous du niveau des 12 autres titres, reste tout de même un bon morceau qui s'écoute avec plaisir.

 

Pour résumer, je ne peux que vous conseiller de vous jeter sur ce nouvel opus qui fait déjà un carton chez nous comme dans tous les pays où il est sorti.

 

Et si un jour j'ai la chance de la voir sur scène, alors ce ne sera qu'un doux bonus...



25/01/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres