jolismots-et-doucesnotes

jolismots-et-doucesnotes

Patrick Sébastien est "comme un poisson dans l'herbe"

41d5-BjAQ8L._SL500_.jpg

 

Rêveurs, rêveuses, voilà un livre que j'avais acquis il y a quelques mois et qui n'attendait que d'être dévoré! C'est désormais chose faite durant 2 semaines de repos salvateur.

 

Adepte, voire inconditionnelle de l'homme, de tout ce qui l'a forgé et de toutes ses entreprises, j'avais adoré ses écrits précédents. Je lui ressemble, au fond. Ce doit être là la raison qui fait mon admiration pour lui.

 

Alors oui, Patrick Sébastien est un homme qui ne laisse pas indifférent. On l'aime ou on le déteste, sans demi-mesure, à son image finalement. Jugé, décrié, moqué, j'ai toujours admiré sa droiture et son humour devant l'adversité. C'est au moins une chose que ses détracteurs devront lui reconnaître.

 

Dans ce livre, à un tournant de sa vie au moment de l'écriture, Patrick Sébastien, humain et humaniste avant tout, a choisi de poursuivre, à la manière d'un journal intime, ce qui fait sa vie et les vies des autres inévitablement: ce qui fait mal, ce qui fait sourire, pleurer, ce qui révolte, mais surtout peut-être ce qui fait espérer et aimer... Oui, parce qu'il s'agit bien de mettre en lumière l'amour. L'amour pour ses proches comme pour ceux qu'il appelle "ses vagabonds magnifiques", ceux qui, contrairement à lui, ne sont pas sous la lumière des projecteurs et n'ont donc pas le privilège de pouvoir s'exprimer. Des gens hauts en couleurs, sans costume, maquillage, bulles de champagne et autres artifices, juste touchants et touchés par les douleurs d'une vie parfois difficile à porter et supporter. On y découvre aussi ses rencontres avec les "Grands" de ce monde. Et pourtant, il n'y a pour lui ni grande ni petite rencontre. Juste des rencontres. Point.

 

"En parlant des autres, je parle d'autant mieux de moi" pourrait être son crédo. Malgré sa verve, son verbe haut, on devine tout au long des pages, non sans toutefois des touches d'humour dont il a le secret, si tant est qu'il en fallait encore une démonstration, une grande pudeur qui recouvre tout ça, une grande sensibilité, une tendresse presque enfantine parfois, qui n'en finissent jamais de bouleverser. Au point, pour mieux se dévoiler en se protégeant, de parler des autres.

 

Si vous cherchez de la sincérité, de la réalité, si vous cherchez à répandre et transmettre une trace d'amour, alors c'est LE livre qu'il faut avoir en bonne place dans sa bibliothèque, mes chers!

 

Et puis ensuite nous irons joyeusement laisser nos corps s'exprimer et divaguer notre esprit sur les chansons festives de cet Artiste libre, écorché vif,  mille fois abattu mais heureusement encore terriblement vivant... Au nom du don de  bonheur et d'amour, toujours...



05/08/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres