jolismots-et-doucesnotes

jolismots-et-doucesnotes

Max Boublil, terrible adulescent!

5a1addcf5cd8649411fd3f08cd0a0eb7.jpgMAX-BOUBLIL_2907073096077704843.jpg

 

C'est avec un grand plaisir et les abdos encore en miettes que je viens vous raconter la soirée que j'ai passée ce Mardi 18 Novembre 2014, au NEC de Marly! Une belle salle dans laquelle je n'étais encore jamais allée, vraiment à taille humaine, qui favorise la proximité avec l'Artiste. Et accessible de surcroît. J'ai pu constater que tout le bien qu'on m'en avait dit n'était pas mensonger. Avant de commencer, je me devais de dire cela.

 

Maintenant, Max Boublil... Ce type est taré, c'est officiel! Je l'avais remarqué en 2007 lorsqu’était sorti sur le Net le clip de sa désormais célèbre bluette "romantico-humoristico-crado", la bien nommée "Ce soir tu vas prendre"! Mais si, rappelez-vous: ça commençait par quelques notes de piano et une voix douce, chuchotante et suave avec des paroles qui ne laissaient rien paraître de ce qui allait suivre!

 

Max Boublil - Ce soir tu vas prendre (clip officiel)

 

Remember, now?! :-)

 

Moi-même, lorsqu'un ami m'a fait découvrir pour la première fois, je ne me suis pas méfiée!!! Par contre, je me suis vite laissée emporter par cet humour que j'adore! Par la suite, ce sera une ribambelle d'autres chansons toutes aussi délirantes les unes que les autres qui sortiront au fur et à mesure. 

 

Alors que le précédent était déjà un régal, dans ce nouveau spectacle  intitulé "Grand garçon",  toujours entre sketchs et chansons, Max Boublil veut montrer qu'il a changé, qu'il a mûri, que la paternité l'a transformé. Mais en fait...!

 

C'est donc dans ce cadre que je suis allée le voir hier. Deuxième date seulement de cette tournée, le spectacle était encore en rodage. 

 

Et ça démarre mal! Un rideau qui ne tombe pas, ça peut vous mettre un spectacle en l'air! Pourtant le talent d'humour de Max a transformé un problème technique en un gros fou rire général que lui-même avait parfois du mal à contrôler! Champion de l'impro... et sans doute de la gestion du stress! J'avoue que je trouve ces situations-là délicieuses quand elles se présentent. Elles mettent à mal une mécanique bien huilée, des choses toutes écrites, pour laisser place à une folie incontrôlée.

 

Mais le rideau finit par tomber et les choses avancent. Bien même! L'humoriste est proche de son public, qu'il tutoie, interpelle, fait réagir. Il prendra même à partie 4 personnes, qu'il gardera pour cible tout au long de la soirée!!! 

 

Pour ce qui concerne les thèmes, autant vous le dire, tout et tout le monde y passe et en prend très largement pour son grade: les beaux, les laids, les enfants, les handicapés, les noirs, les vieux, les jeunes, les régionaux, et tant d'autres encore!  Le résultat est juste fantastique parce que c'est fait à chaque instant sans aucune once de méchanceté ou de moquerie. Je dirai même que je l'ai perçu comme un pied de nez à l'intolérance. C'est là que je me suis dit que son humour n'est que la partie visible de l'iceberg qu'est son spectacle. Mais que derrière il y a sans doute un message un peu plus important... Tout à un sens dans ce spectacle... sauf sa coupe de cheveux, j'ai envie de vous dire!!!!!!!!!!!! Max, fais-toi faire une vraie coupe de cheveux, parce que là c'est l'anarchie totale! :-D

 

On y parle aussi beaucoup de sexe!!! Pour cette soirée, parce qu'il y avait du jeune public mais sans doute surtout pour faire rire, il avait décidé de changer certaines lettres à des mots bien vulgaires! Le résultat était hilarant.

 

Les sketchs étaient entrecoupés de chansons, parfaitement intégrées à l'ensemble. Il a présenté quelques nouvelles, il a surtout repris une bonne partie de celles qui ont fait son succès: la fameuse présentée ci-haut évidemment (avec un écran, braqué sur une des "cibles" de la soirée, qui je crois n'est pas prête de l'oublier!), mais il a aussi repris "Mon coloc" et, en fin de spectacle, j'ai personnellement vécu un moment d'intense bonheur et de rire avec un "J'aime les moches" qui me restera longtemps!

 

Après le spectacle, l'ami qui m'accompagnait me demande de rester un peu dans le hall. La plupart des spectateurs avait déjà quitté les lieux. Mais voilà que je vois sortir notre humoriste qui s'installe à une table, nous salue avec sourire et énergie et se propose de faire photos souvenirs et autographes. Là je me rends compte que peu de personnes qui poussent... eh ben ça fait beaucoup quand même!!! Tant pis, j'y vais! Je n'arriverai pas à prendre de photo mais j'arrive tout de même à me faire dédicacer mon billet, à lui dire deux mots et le faire rire en lui glissant que, dans la partie du spectacle où il parle des personnes handicapées, il pouvait encore pousser, parce que c'était même un peu léger pour moi!!! Le tout en lui montrant que je fais partie de ces personnes handicapées et que ça m'avait fait beaucoup rire!

 

Max Boublil est un homme accessible, simple, sympa, souriant. Le melon ne l'a pas attrapé. J'aime par-dessus tout chez lui cet air nonchalant, cet air du mec qui débarque complètement et qui ne comprend pas ce qui lui arrive! C'est à la fois attendrissant et rassurant.

 

Au final, c'était un spectacle que j'ai adoré, j'y ai passé un excellent moment de détente et de légèreté, qui en plus réunit un panel générationnel assez impressionnant. L'adulte qu'il est n'a pas délaissé l'enfant  (et surtout l'adolescent bien attardé!) qu'il a gardé en lui. Et encore, je ne vous ai volontairement pas raconté tout le spectacle pour ne pas vous enlever l'effet de surprises sur certains moments! 

 

Par les temps qui courent, sa personnalité fait du bien. En tout cas je retourne le voir dès qu'il sera à nouveau de passage dans la région, et je vous invite à vous ruer vous aussi dans les salles près de chez vous s'il vient! Il faut porter ce spectacle loin, aussi loin qu'il le mérite...



19/11/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres