jolismots-et-doucesnotes

jolismots-et-doucesnotes

Zoom sur... Eden Dark

20953603_1575702682505193_947761540622565371_n.jpg(Crédit photo: Thomas O'Brien)

 

 

Attention, OVNI! Comme la majorité des découvertes que vous trouverez dans cette section, c'est sur Facebook que les choses ont commencé, avec un lien sponsorisé que j'ai vu défiler dans mon fil d'actualité, il y a déjà plusieurs mois de cela. Ma curiosité me chatouillant toujours, j'ai décidé de cliquer. Et là, c'est un univers unique qui s'est ouvert à moi...

 

En effet, Eden Dark n'est pas un Artiste comme les autres. De lui, on ne connait quasiment rien. Le visage dissimulé derrière un masque immaculé demeure un mystère. Un mystère qui pourrait passer pour une coquetterie capricieuse et prétentieuse, mais qui se trouve bienvenu pour moi! J'aime bien cette idée de tout cacher, jusqu'au visage. Ainsi, il supprime les artifices et force à se concentrer sur l'essentiel: la teneur de ses propos et sa voix grave, profonde. Tout juste sait-on qu'il est originaire d'Avignon.

 

Sa musique, elle, est à son image: mystérieuse, percutante. Il est ce que je pourrais appeler un Artiste conscient. Car Eden Dark, contrairement à la majorité des Artistes qui chantent pour faire rêver, chante pour éveiller les consciences, questionner, bousculer. Le tout sur des airs rythmés, à tendance rock agrémentés d'un beat efficace et un chant parfois slammé. Sa musique est comme lui, dark, presque militante pourrais-je dire. Et tout le contraire de l'Eden. L'ambivalence du pseudonyme me plait tout autant pour ces nuances, qu'il offre à travers son art à qui veut bien le recevoir.

 

Mais Eden Dark ne saurait se contenter d'un seul art. Autodidacte et touche-à-tout, il s'est aussi lancé dans la peinture. Elle lui sert à illustrer ses chansons.

 

lhomme-qui-avait-mal-aux-autres-1549453367-581-2019-02.jpgUne de ses toiles, intitulée "L'homme qui avait mal aux autres"

 

Je m'arrête quelques instants en fronçant le sourcil droit devant mon écran... Je vous disais plus haut que sa musique était loin de l'Eden et je vais me corriger! Si de prime abord elle dépeint effectivement une société de con(-)sommation bien triste et noire, croquant les travers les plus méprisables de l'être (in)humain et de la vie, ne serait-ce pas justement pour inviter à réfléchir, pour prendre conscience et inciter au changement, à la construction d'une nouvelle société, bien plus juste, équilibrée, libre, humaine, vivable, au climat plus apaisé et apaisant? Vous avez quatre heures! Pour ma part, j'aime à le croire... Je le ressens profondément humain, humaniste.

 

J'aime cette idée qui voudrait que tant qu'on gueule c'est qu'il y a de l'espoir, donc de la vie. Alors finalement, cette apparente noirceur est peut-être un mal pour un bien.

 

Si vous voulez en apprendre plus sur son univers, voici son site internet où retrouver toutes les références de sa présence sur le Net (Facebook, Twitter, Youtube), ainsi que son site dédié à ses peintures et son compte Instagram.

 

Vous avez envie d'un art différent?! C'est vers lui qu'il faut aller!



08/02/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 49 autres membres