jolismots-et-doucesnotes

jolismots-et-doucesnotes

Zoom sur... Antoine Elie

antoineelie.jpg

 

Il y a des découvertes qu'il faut partager sans attendre. Comme une urgence. L'urgence de la beauté, de la violence, de la belle musique, des sentiments et des mots magnifiés sous la plume et la voix d'un inconnu qu'on espère momentané.

 

On fustige souvent les réseaux sociaux. Mais ils ont du bon parfois. Une simple publication sponsorisée qui défilait par hasard dans mon fil d'actualité il y a quelques semaines aura tout changé. Dans celle-ci, une référence à Cali. En bonne admiratrice de son travail, je me dis que quelqu'un qui mentionne et a croisé la route de Cali ne peut pas être mauvais ou faire du mauvais boulot. Alors je décide de me rendre sur la page. Cette page, c'est celle d'Antoine Elie. Et là...

 

Antoine Elie a 28 ans, il est originaire de Rouen. Il a longtemps chanté dans les bars et le métro. Jusqu'à réussir à être finaliste d'un concours national de chant. Les choses étaient ensuite lancées...

 

C'est ainsi qu'en me rendant sur sa page Facebook, je découvre un titre: "Aïe". J'étais foutue, j'étais prise dans le tourbillon. Ce clip est indéniablement marqué par un extrême esthétisme. Du noir et blanc, des mouvements lents, amples. On peut difficilement faire plus simple et complexe à la fois. Musicalement aussi, c'est un ravissement: une voix rocailleuse, atypique comme j'aime. Des sonorités à la fois épurées mais tellement recherchées, entre chanson française, trip hop et rock. Et tout ça vous enveloppe, vous colle au cerveau, remplit votre esprit. C'est addictif. Ça finirait presque par devenir obsessionnel.

 

Si on parle des thèmes, on peut dire qu'ils sont universels, violents, grandioses, poétiques. Seul un écorché vif pouvait les développer ainsi. Ça parle d'amour, de haine, de détestation de soi et des femmes lorsqu'on est dans le désespoir sentimental. Le moins qu'on puisse en dire c'est que rien dans son art ne peut laisser indifférent, tant il est sans concession. L'homme, autant que sa musique, est puissant, viril, révolté, voire survolté, pétri de doutes et de souffrances. Il règne ici comme une tension animale, sensuelle, presque sexuelle.

 

Ces derniers jours, un EP 5 titres est enfin sorti. Il est disponible sur toutes les plateformes de téléchargement légal (Deezer, Spotify, etc.). Vous vous DEVEZ d'aller jeter une oreille et un œil, voire même vos paires, sur ces cinq bijoux.

 

Je parie tout ce que j'ai qu'à force de diffuser sa musique, il finira haut, très haut. En tout cas moi, c'est mon coup de cœur de ce début d'année 2018. Un coup de cœur comme j'en ai rarement, comme je n'en avais plus eu depuis des lustres...



26/01/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres