jolismots-et-doucesnotes

jolismots-et-doucesnotes

Retour au pays de Jarry...

IMG_4332.JPG

 

 

"Au pays de Jarry, comme dans tous les pays, on s'amuse, on pleure, on rit...".

 

Jarry était hier, Vendredi 9 Février 2018, au théâtre de Thionville pour jouer son spectacle "Atypique". Spectacle qui arrive doucement à son terme, après déjà 4 ans de triomphe. Salle comble ô combien méritée, une fois de plus! Après l'avoir vu pour la première fois l'an dernier avec ma maman, nous avions décidé de remettre ça ce Vendredi, tellement nous avions ri! Rire, c'était justement ce dont j'avais envie et besoin.

 

Que puis-je encore dire que je n'avais pas déjà dit dans mon précédent article?... Je me répéterai sûrement, ne m'en voulez pas!

 

Je connais peu, voire peut-être pas du tout, d'Artistes capables de présenter un spectacle d'humour sans temps mort, où l'on peut aussi subtilement et harmonieusement y trouver, entre deux blagues potaches et des grimaces improbables, de l'émotion, de la sensibilité, du partage et de l'échange perpétuel, de la sincérité et surtout de la bienveillance, de l'intelligence. Celle du cœur comme celle de l'esprit.

 

Jarry, lui, réussit haut la main ce tour de force. Rire de situations anxiogènes du quotidien, croquer les gens selon leurs travers ou particularités physiques, sans jamais être méchant ni blessant, mais toujours juste et vrai. Parce que s'il rit de nous, il rit aussi de lui quelque part. Alors on en fait de même. Pas de jalousie, égalité parfaite, tout le monde en prend pour son grade!

 

Sous couvert de grimaces, allusions en-dessous de la ceinture, caricatures, son spectacle tend à démontrer par l'absurde que nous ne sommes tous que de simples mortels. Que nous convergeons tous vers un seul et unique but au cours d'une vie: trouver ce qui pourrait faire de nous les êtres les plus heureux possible. L'homme de scène semble en cela tout à fait connecté à la vie, aux vies d'autrui.

 

Il faut beaucoup d'amour en soi pour réussir à faire ce qu'il fait de manière naturelle. Et Jarry transpire l'amour, il en a revendre. 

 

Plus je le vois, plus je suis sûre d'une chose: Jarry est un OVNI dans le secteur féroce, ultra concurrentiel du spectacle d'humour. J'aime ce qu'il ose faire, dire et montrer sur scène.

 

Je ne sais toujours pas comment décrire ce bien nommé spectacle à double lecture. Cabinet de curiosité, chronique sociale, dessin animé, fable, conte... Lui est un personnage de BD, de cartoon, un enfant,... Jarry l'Atypique, c'est un peu un melting pot de tout ça à la fois. Un Artiste multicartes en tout cas qui, au-delà de savoir faire rire, sait aussi chanter et danser. Jarry, c'est un corps, une voix, un esprit, un style.

 

Si l'on rit tout du long, les dix dernières minutes ne manquent pas à chaque fois de m'émouvoir aux larmes. C'est sans doute le seul moment où Jarry tombe le masque et laisse place à Anthony. 

 

J'ai eu un infini plaisir à retrouver son monde coloré, fou mais tendre, sans tabou. Ce monde peuplé de fée, caissier, policier et autres majorettes...

 

J'ai déjà hâte de découvrir son prochain spectacle qui sera encore, je n'en doute pas, un succès. 

 

Rire pour ne pas pleurer, rire pour cacher la misère, la tristesse, les choses moches d'une vie. Rire pour ne pas se croire trop important, pour rester humble, remettre quelques pendules à l'heure sans brusquer et garder les pieds collés au sol.

 

Foncez le voir sur les dates restantes si ça n'a encore jamais été fait, il vous reste très peu de temps (et de places aussi d'ailleurs!)! Vous ne regretterez rien, promis!

 

En définitive, quand on sort de son spectacle, on n'a qu'une seule phrase qui vienne à l'esprit: "Youpi la vie, merci Jarry!"



10/02/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres