jolismots-et-doucesnotes

jolismots-et-doucesnotes

Indochine en concert exceptionnel en plein air: la vie est belle à Nancy

INDOCHINE-NANCY_3768660891280774359.jpg

 

La seule question que je me pose à cette heure tardive de la nuit (ou  cette heure matinale, c'est selon!), c'est celle-ci: mais où s'arrêtera donc Indochine?! La force du groupe, c'est la création, l'inventivité, l'originalité, le goût du challenge, sans doute aussi un peu du risque, et ils l'ont encore prouvé ce soir. Ces mecs-là sont complètement fous, qu'on se le dise! Faire aussi grand, aussi dingue en respectant le public via des moyens mis sur la visibilité sur scène et un prix des places qui permet à chacun de venir, si ça ce n'est pas du respect du public, je m'en vais manger un balai avec ses poils!

 

En ce Samedi 23 Juin 2018, après avoir découvert le 13 Tour le 25 Mai dernier, je viens encore de vivre, avec plus de 20 000 personnes, un moment de communion unique et sincère. Toujours plus haut, toujours plus fort! Un (début d') été parfait, pourrait-on dire!

 

Alors que ce jour était également l'occasion de retrouvailles avec une camarade de Maternelle, nous arrivons  vers 16h. Après quelques heures d'attente que nous n'aurons pas eu de mal à surmonter, pipelettes que nous sommes, il y a l'incontournable fouille. Puis nous voilà à l'intérieur de ce bel amphithéâtre en forme de guitare. Cet amphithéâtre qui grouille déjà et ne demande qu'à grouiller toujours plus. Nous y avons trouvé deux super places assises pas trop loin de la scène, bien en face. Derrière nous au loin, sur les hauteurs derrière les gradins, au fond d'un espace tapissé de gazon en bordure de forêt, des militaires solidement armés sont présents, accompagnés de leurs chiens. C'est à la fois rassurant mais pas tant que ça finalement...

 

Le premier groupe, Dream Wife est annoncé pour 19h40. HollySiz quant à elle, est annoncée pour 20h50. Enfin, il nous faudra patienter jusqu'à 22h pour tout donner avec nos boys. Une légère déception pour nous mais après tout, on s'en accommodera!

 

Manger, boire, discuter, rire... A force, on y est arrivé... ou presque! Je passerai sur le premier groupe, Dream Wife. Du bruit sans queue ni tête que nous ne demandions qu'à faire cesser.

 

Avec HollySiz, même si ce n'est pas transcendant, c'est déjà bien plus audible et elle a le mérite de diffuser une énergie communicative. Quoi de mieux pour préparer le terrain?!

 

Soudain... les voilà... EN-FIN! Beau et gros son, vidéos, belles couleurs. Dès le premier titre, nous sommes plongés à nouveau dans cet univers que nous aimons tant, entre technologie, spiritualité, sensualité, douce rêverie et dure réalité...

 

Très vite arrive une petite surprise dont le groupe a le secret: un lâcher de centaines de ballons multicolores s'envolent dans le ciel couchant. C'est joli, surprenant, émouvant.

 

Suivront au fil des chansons des confettis de couleurs, des serpentins blancs, des geysers de feux d'artifice. C'est un vrai festival, tant pour les yeux que pour les oreilles, un véritable ravissement!

 

Côté chansons, Indochine a (encore et toujours!) gâté le public: outre quelques titres du dernier album, nous avons bien sûr eu droit aux classiques qui ont fait le succès du groupe. Mais surtout, j'ai vraiment apprécié que des titres rarement, voire jamais joués sur scène, souvent anciens, aient été intégrés à cette exceptionnelle set list. Avec ces titres, les uns retrouvaient leur jeunesse pendant que d'autres les découvraient à peine, sans doute... Moi qui écoutaient ces titres sur CD, ça n'a rien à voir. Ils leur ont vraiment donné une autre dimension.

 

Voulez-vous d'autres surprises?! Ça tombe bien, il semblerait que Nicola Sirkis et sa bande en soient venus les poches pleines!... Il semble heureux. Si heureux qu'il entame un bain de foule. Je regrette simplement que certains fans puissent parfois l'empoigner un peu trop violemment et ne pensent pas au fait qu'ils puissent le blesser ou le gêner dans sa progression comme ce fut le cas ce soir...

 

Asia Argento déboule sur scène, "arrivée de Rome cet après-midi" précise Nicola. Je suis subjuguée par sa beauté. Bien sûr je l'avais déjà vue. Mais là, devant moi, "en vrai", elle est juste sublime. L'occasion de sa venue permettra à Nicola de glisser quelques messages comme il sait faire et qu'il réitèrera à quelques reprises.

 

Les invités se succèdent et, à l'occasion de l'anniversaire de Nicola le 22 Juin, nous lui avons chanté un "Joyeux anniversaire" qui n'aura pas manqué d'émouvoir notre sensible Artiste, qui le sera à plusieurs reprises. Suivi d'une réaction à la fois touchante et drôle lorsqu'il découvre une immense banderole qui lui est dédiée: "Oh putain la banderole! Oh la la! Je ne sais plus quoi dire!". C'est maintenant à Lou, la fille de Stéphane, de venir poser quelques riffs de guitare avec son oncle et sa bande sur le toujours très émouvant "Electrastar".

 

HollySiz is back! Et la jeune femme de revenir pour interpréter un titre en duo avec Nicola.

 

Les titres s'enchaineront jusqu'au bout sans discontinuer. Si certains m'auront fait bouger, d'autres sont toujours l'occasion de ressentir cette boule d'émotion dans ma gorge avant que les larmes ne me montent aux yeux.

 

Après 2h30 d'un show époustouflant (mais qu'on me cite une seule fois où ça ne l'a pas été!) où nos Artistes auront tout donné, nous auront tout fait faire, il a bien fallu se résoudre à partir... Alors que nous étions prêtes, voilà que le ciel de nuit s'illumine soudainement d'un beau feu d'artifice qui éclate joyeusement au son du légendaire "Life on Mars" de David Bowie.

 

A chaque fois je me laisse prendre par l'émotion sur des titres qui me parlent. Tout comme à chaque fois l'émotion me prend quand je constate qu'Indochine peut jouer devant n'importe quel public, aussi grand soit-il, j'aurai toujours l'impression qu'ils joueront pour moi, juste au coin de mon oreille, dans un tout petit espace. C'est assez incroyable, un certain pouvoir inexplicable.

 

Indochine semble aimer la Lorraine et la Lorraine le leur rend bien! Oli devait être heureux lui aussi de jouer à domicile.

 

Ce soir, avec le groupe, ses invités et ses cadeaux qu'ils nous ont offerts, "nous étions libres, forts comme des rois." Car Indochine ne livre pas de show, de concert. Non, c'est bien plus que ça. Indochine livre à chaque fois une nouvelle expérience, unique, forte, dans laquelle on plonge instantanément, sans se poser de questions. Nous sommes peut-être un "putain d'public", mais vous êtes, c'est certain, un "putain d'groupe! Respect!". Indochine, c'est le synonyme même de la liberté. Liberté d'être, de faire, de dire, de penser.

 

Je ne sais pas trop quoi vous raconter d'autres... Il y a sûrement des choses que j'ai oubliées. Vous connaissez ce sentiment qui fait que vous avez à la fois envie de tout dire mais en même temps envie de garder des choses pour vous? J'ai ramassé un confetti, je suis allée au merchandising, je suis rentrée et me voilà encore devant mon écran, incapable de me coucher, car trop excitée. J'ai mal à la gorge aussi. Je crois qu'en plus d'avoir beaucoup gueulé, j'ai pris froid. Mais dans quelques jours, cela sera oublié, contrairement à tout le reste.

 

Je n'ai qu'une envie pour l'instant: que ça recommence. VITE! Je vais devoir patienter jusqu'au 21 Décembre 2018, date à laquelle ils repasseront au Galaxie d'Amnéville pour clore leur tournée. "Juste envie d'aller (re)faire un tour au Paradis..."



24/06/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 48 autres membres