jolismots-et-doucesnotes

jolismots-et-doucesnotes

Au coeur d'une addiction nommée Amir

Chers lecteurs rêveurs, armez-vous de vos plus beaux sourires et de vos lunettes de soleil! Croyez-moi, pour lire cet article, ça vous sera très utile!

 

Je voudrais vous parler ce soir d'un Artiste que je suis depuis l'an dernier seulement, mais qui m'a conquise dès la première écoute. Cet Artiste, c'est Amir.

 

J'ai échappé au début de son parcours, n'étant pas cliente de ces émissions où sont sensés être dénichés les meilleurs talents. Mais peut-être que vous vous l'avez connu à ce moment-là, lorsque, parait-il, il a perdu face à Kendji dans l'émission The Voice. Même si pour moi il n'a pas tout à fait perdu, en fait...

 

Non, moi je l'ai connu lorsqu'a été annoncée sa participation à l'Eurovision 2016 pour représenter la France avec sa chanson "J'ai cherché". Dès lors, celle-ci a inondé les médias, TV comme radios. A ma plus grande joie puisque dès les premières notes que j'avais entendues, j'ai adoré ce titre! La voix d'Amir aussi, pleine de chaleur et de vibes qui emmènent loin. Et puis, en le voyant de plus en plus à l'écran, c'est aussi l'homme que j'ai apprécié. Humble, solaire, il rayonne, plein d'amour pour autrui, sincère, le sourire toujours vissé aux lèvres.

 

Je n'en reviens toujours pas d'adorer à ce point un Artiste français puisque ce n'est pas souvent que j'écoute et apprécie la musique d'expression française. Mais lui, il a quelque chose de différent, sans que je puisse vous dire quoi...

 

Alors qu'est sorti son deuxième album depuis quelques jours et que j'attends avec impatience de le voir à Thionville le 30 Novembre 2017, je voudrais vous parler de ses deux albums, justement.

 

 

amir1.jpg

 

 

Le premier, intitulé "Au cœur de moi", est sorti en Avril 2016. Voilà un opus qui porte très bien son nom puisque lorsqu'on s'y plonge, on découvre véritablement qui il est, c'est une vraie autobiographie musicale, pleine de rythmes différents: sur un ensemble très frais et pop, il y a un peu d'électro par-ci, un peu de rythmes orientaux par-là. Cet album offre de bout en bout quelque chose de vraiment très cohérent, à la fois très positif et extrêmement sensible.

 

Du côté de mes préférences, je ne peux évidemment pas nier qu'elles vont à des titres tels que "J'ai cherché", "On dirait", "Au cœur de moi" ou encore "Ma vie, ma ville, mon monde", sur lesquels je me suis pétée les cordes vocales, j'ai chaloupé et souri encore tout cet été.

 

 

amir2.jpg

 

 

Son deuxième album, "Addictions", est sorti tout récemment, le 27 Octobre 2017. Celui-ci aussi porte un nom prédestiné, puisque... on en devient très vite accro! On retrouve son univers intact avec, cette fois, des textes qui me semblent encore plus travaillés, plus profonds, plus graves aussi parfois. Des textes où l'on y parle un peu plus de douleurs et de peines de cœur, mais où tout reste encore tourné vers le futur et l'espoir sur des rythmes dance, électro, avec quelques belles touches acoustiques.

 

A souligner, les deux featuring de l'album, avec le groupe One Republic et sa femme Lital, tous deux très réussis. "Que seront les hommes?" et "Etats d'amour" complètent mes préférences. "Anja", titre qui ferme l'album, est absolument magnifique d'émotion et de sensibilité...

 

Si je devais après ça vous résumer en quelques mots le pourquoi de mon attachement à Amir et sa musique, je crois que je pourrais le formuler ainsi: il a sur lui et dans sa voix toute l'authenticité et le soleil de son pays d'origine. Il sait ce qu'il chante, il y croit, il le fait avec sincérité et sans aucune prétention. Sa musique, c'est ce que je pourrais appeler de la feel good music. Les mots et les sentiments qu'il chante sont ou peuvent être expérimentés par tout un chacun à un moment d'une vie, le commun des mortels peut aisément s'identifier, se (re)trouver.

 

Ça cartonne et c'est mérité. Amir a même obtenu il y a tout juste une semaine un prix aux NRJ Music Awards. Sa chanson "On dirait" a été sacrée Meilleure Chanson Française de l'Année! 

 

Dès qu'on l'entend chanter, dès qu'on le voit, il est impossible de ne pas avoir envie de sourire, chanter et s'agiter frénétiquement. Sa musique fait du bien, fait voyager, repose et apaise autant qu'elle régénère. C'est aussi une musique fédératrice, puisqu'elle peut contribuer à réunir autant les âges que les origines. C'est tout ce dont on a besoin par les temps qui courent...

 

"On dirait qu'on a tous un ange...". Il semblerait qu'on ait trouvé le nôtre...



10/11/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres