jolismots-et-doucesnotes

jolismots-et-doucesnotes

Dans l'intimité d'Elie Semoun

IMG_3254.JPG

 

Vous qui êtes fidèles au blog (du moins je l'espère!), vous l'avez sans doute lu dans cet article, le 8 Décembre dernier, j'ai revu Elie Semoun sur scène pour son spectacle "A partager". 20 ans ont passé depuis l'unique fois où j'avais eu la chance de le voir, mais je l'ai toujours suivi dans ses passages télé, j'ai toujours gardé intacts l'admiration et l'intérêt réel pour son travail.

 

En sortant ce soir-là, forte de la confirmation de l'idée que je m'étais faite de lui et des souvenirs impérissables qu'il avait laissés dans ma tête d'enfant, j'avais envie d'en savoir plus. Quoi exactement? Je n'en savais rien. Je n'avais pas d'envies et d'idées précises, moi qui ne suis pas de ces gens qui traquent les moindres détails privés. Sans doute aimerais-je ce que je pourrais seulement trouver. Son passage récent dans l'émission "Thé ou café" avait ouvert une voie. J'avais déjà aimé ses propos sur les différents sujets abordés.

 

En partageant avec lui quelques furtives minutes en fin de spectacle, j'avais en plus décelé certaines choses derrière son regard d'adulte resté un enfant. Cet espèce de regard qui m'a ému, qui dit tant de choses en silence et ne trompe pas quand on est un peu observateur. Mais qui êtes-vous, Elie?

  

Je n'allais pas tarder à le savoir. En cherchant un peu je tombe sur son autobiographie, publiée en 2013. Quoi?! Il a publié son autobiographie et je ne le savais pas?! Mais comment j'ai pu passer à côté, moi qui ne rate rien le concernant?!

 

Je l'ai donc commandée. Un bel objet, une belle couverture. Ça s'appelle "Je grandirai plus tard", mais ça aurait pu aussi s'appeler "Au-delà des apparences" ou "Derrière le masque". A l'intérieur, au centre, quelques pages illustrées. De jolies photos et des documents émouvants.

 

Et puis il y a les propos, son histoire. Une histoire douloureuse dont j'ignorais la majeure partie...

 

Ne vous attendez pas à lire un livre drôle. Dites-vous plutôt que vous aurez droit à un livre sensible, sincère, mélancolique, d'une profondeur que je n'imaginais pas. Elie Semoun n'élude rien: ni ses fautes, ni ses regrets. Encore moins ses blessures les plus intimes. Et Dieu sait qu'il n'y a rien de plus difficile que de mettre en mots le plus intime de soi, de ses pensées à des événements plus concrets.

 

Elie Semoun y parle aussi de ses passions que sont la musique ou la nature. Il y dévoile pudiquement, joliment mais de manière très forte ses amours, ses amitiés, ses liens familiaux.

 

Pour autant, ce n'est pas un livre niais, pleurnichard ou hypocrite. Rien n'est dit dans l'idée d'apitoyer, de vouloir "faire bien". S'il y a un endroit où l'Artiste laisse à la porte l'assurance artistique et l'humour qu'on lui connait, son ego aussi (bien que je n'ai jamais trouvé qu'il en fasse un usage indécent), c'est entre ces pages.

 

Au fil des chapitres qui défilent et tout au long desquels on garde sa voix et son visage espiègle en tête, alors que le livre offre une belle perspective pour apprécier son ascension, ses projets, ses habitudes de travail entre autres, se dessine le portrait d'un homme sensible, constamment dans le doute, le questionnement. Un homme courant après l'amour sous toutes ses formes, y compris l'amour le plus important dans une vie mais qui, hélas, ne viendra plus.

 

Voilà qui permettra, je l'espère, à ses détracteurs qui s'acharnent régulièrement, de se dire qu'il est juste un être humain, avec tout ce que ça comporte. Et qu'un peu d'ouverture d'esprit, de compréhension, d'empathie ne font aucun mal.

 

Entre les apartés de Sophie Brugeilles, qui a collaboré sur le livre, et quelques extraits de sketchs, certains passages m'ont vraiment soulevés le cœur, tant ils m'ont été insoutenables, petite éponge que je suis. Des passages où l'on plonge et souffre avec lui dans ses douleurs abyssales, qui semblent si incurables et dont on voudrait pourtant tellement l'en soulager. Mais peut-être est-ce aussi parce que beaucoup de ses propos ont fait écho d'une certaine manière à ma propre histoire, ma propre personnalité...

 

Comme une apothéose, la dernière page, écrite avec une force émotionnelle telle, ainsi que l'épilogue, vous laisseront véritablement cois...

 

Chères lectrices, chers lecteurs, si vous cherchez à lire l'autobiographie d'une personne qui vous étonnera autant par sa personnalité, multiple, que par son parcours professionnel, si vous souhaitez découvrir une personne talentueuse, vraie et attachante, c'est vers ce livre qu'il faut vous diriger! Offrez-vous cette plongée au cœur de l'âme humaine, qui parlera, j'en suis sûre, à bon nombre de gens. Parce que finalement, les joies comme les drames, sont universels...

 

Et si je peux vous donner un dernier conseil, lisez ce livre avec un des deux albums d'Elie (en attendant le prochain) en fond sonore. Il y a de si jolies pépites dessus que la lecture n'en sera que meilleure!



07/02/2017
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres