jolismots-et-doucesnotes

jolismots-et-doucesnotes

Il était une fois, le monde follement atypique de Jarry!

image2.JPG

 

 

Chères lectrices, chers lecteurs, bande de rêveurs acharnés, ce soir ce n'est pas directement à vous que je vais m'adresser au travers de ces lignes.

 

En effet, hier soir, Samedi 4 Février 2017, accompagnée de ma maman, je suis allée voir Jarry sur scène à Woustviller, pour la première fois. Je ne le suis que depuis environ un an. Découvert par le biais de l'émission de Stéphane Bern "Comment ça va bien!", je suis tombée sous le charme de ce jeune homme aux allures de petit garçon. C'est donc tout naturellement que j'ai continué à le suivre chez Arthur dans son émission "Vendredi tout est permis". Et le charme a continué à opérer de plus en plus fort...

 

J'ai d'emblée tout aimé chez lui: sa folie, son naturel, sa joie de vivre, son humour simple et efficace.

 

Alors, d'émission en émission, je me suis dit que l'ultime chose à faire était d'aller soutenir son spectacle, lui qui a démarré il y a tout juste 4 ans. Son show s'intitule "Atypique". C'est donc un article à son image que je vous livre. Et pour l'occasion je vais changer de mode d'écriture: c'est à lui directement que je vais m'adresser, si d'aventure il décidait de passer par ici...

 

Dans cette belle salle du W, nous voilà donc installées maman et moi au premier rang, attendant de pied ferme celui à qui nous avions décidé de confier nos abdos et nos zygomatiques pour un soir. Je n'avais aucune crainte d'être déçue, tant j'avais entendu de bien de ce spectacle que je ne saurais que trop vous conseiller d'urgence. Mais nous étions bien loin de nous imaginer ce qui nous attendait...

 

Cher Jarry, oui, c'est à vous que je m'adresse. J'en ai vu des spectacles d'humour. Mais je n'avais jamais autant ri de ma vie. D'un bout à l'autre, pendant près de 2h, ni mes joues ni mes abdos n'ont eu de moment de repos, tortionnaire que vous êtes!

 

Votre spectacle porte si bien son nom. Il ne ressemble en rien à ce que j'ai déjà pu voir. J'ai eu cette délicieuse sensation d'être plongée dans un cartoon, une BD, où tout va à 1000 à l'heure et dans tous les sens! Vous voir crier, sautiller, mimer, grimacer, invectiver le public, vous asseoir sur les genoux de quelques-uns, essayer de résister à de terribles fous rires qui vous assaillaient fut un bonheur total. Le tout avec des yeux rieurs et (presque!) innocents! 

 

D'un sujet plutôt sérieux (le Pôle Emploi), d'une triste réalité, vous avez réussi à peindre un tableau à la fois tendre et complètement loufoque, peuplé de personnages hauts en couleurs, entre une standardiste de l'accueil de Pôle Emploi, un hôte de caisse, un policier et toute une ribambelle d'énergumènes auxquels il manque semble-t-il la lumière à quelques étages! J'ai follement aimé cet univers, où se balade aussi une fée avec ses fioles de potion. Peut-être même qu'une licorne ne devait pas traîner bien loin! De toute évidence, vous n'êtes pas tout seul dans votre tête! Tout parait tellement insensé et c'est pour ça qu'on saute aveuglément dans votre monde délirant!

 

Le public grandissant qui vous suit, ce public dont vous êtes si proche, soyez-en sûr, il vous aime! On comprend aisément pourquoi lorsqu'on vous voit évoluer sur scène. En retour, ce public dont je fais partie vous le rend bien. En tout cas, sachez qu'on fait ce qu'on peut pour vous faire sentir qu'on vous aime!

 

Et puis il y a ces quelques moments d'émotions entre deux crises de rire. Ceux-là aussi, je les ai aimés. Parce que vous y êtes sincère, comme jamais je n'ai senti un humoriste l'être, ou que trop rarement. 

 

Il y a autre chose que j'ai aimé dans votre show: cette capacité que vous avez à vous moquer des défauts physiques de vos fans sans jamais être vulgaire ni méchant, mais au contraire avec beaucoup de tendresse et de malice. A l'heure où la perfection est reine, qu'elle soit physique ou psychologique, vous avez rappelé avec toute la finesse, la sensibilité et l'humour qui sont les vôtres que nous ne sommes que des êtres humains en quête de bonheur, et que le seul remède à tout ça, c'est bien la tolérance et l'amour. A ce titre, personne ne doit être considéré comme différent. Il n'y a pas de personnes différentes, il n'y a que des personnes atypiques, des êtres humains.

 

Atypiques, nous l'étions tous hier, tant les profils des fans étaient divers: enfants, ados, adultes, personnes âgées, hommes, femmes. Hétéros, homos, petits et grands, gros et maigres, valides ou en situation de handicap.

 

A côté de moi d'ailleurs, il y avait ce jeune homme en fauteuil qui, dans la même situation que moi, a sans doute aussi apprécié qu'on puisse faire de l'humour sur cette catégorie de population à laquelle j'appartiens et sur laquelle soit on n'ose pas rire, soit on rit en étant féroce et blessant. Vous n'épargnez personne et c'est très bien ainsi.

 

Jarry, vous êtes un Artiste rassembleur et dédramatisant comme peu le sont. Votre spectacle redonne foi en l'être humain, c'est un véritable médicament qui devrait être remboursé par la Sécu. Sa posologie: à prendre matin, midi et soir. Sa dose: on s'en fout, jetons l'ordonnance! En cas d'overdose, en reprendre encore! Même si le lendemain, en guise d'effet secondaire, les crampes sont de rigueur!

 

Cette carrière qui monte en puissance ne devrait pas s'arrêter en si bon chemin. Je suis sûre que vous avez encore tellement de choses à dire, à nous faire partager. Et puis il faudra revenir en Lorraine surtout!

 

Après ces quelques secondes en votre compagnie pour une rapide séance photo (je remercie d'ailleurs la personne de votre équipe qui a été très correcte et adorable avec nous tous... et qui en plus fait des photos très réussies!), maman et moi sommes rentrées sourire aux lèvres. Maman qui a eu une phrase très à propos comme souvent, en me disant: "Il a mis du soleil dans le cerveau!". Mais oui, mais c'est tellement ça!

 

Vous êtes qui vous êtes, vous êtes heureux comme ça et vous avez totalement raison! Quand on ressort de votre spectacle, on se dit qu'on aimerait être de vos amis. 

 

Atypiques nous sommes, atypiques nous resterons, derrière et avec vous!

 

Avant de refermer cette petite bafouille, je vous envoie des bis... des sous... DES BISOUS!

 

#YoupiLaVie!

#Merci...JacquieEtMichel (private joke!!!)

 

Et si vous voulez le suivre, rendez-vous sur ses pages officielles sur  Facebook et  Twitter.



05/02/2017
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres