jolismots-et-doucesnotes

jolismots-et-doucesnotes

Cali fait son bordel à Metz!

14480_ondesmessines A3 focus web4.show.jpg(photo: affiche officielle du festival)

 

Samedi 27 Juin 2015, Cali était à Metz dans le cadre du festival "Ondes Messines", en co-concert gratuit avec Izia sur la belle place de la République.

 

Ce fut une première pour moi, et quelle première! Pas un premier concert de Cali, non, vous vous en doutez bien! Par contre, un premier festival, oui!

 

Mais avant, Cali était à la FNAC en dédicace en fin d'après-midi. Le temps pour moi d'y retrouver avec plaisir une jeune fille rencontrée à son précédent concert du 29 Avril à Nancy, venue partager ce moment avec sa maman, qu'elle a converti au "Calisme"(!). Le temps aussi de regretter deux autres personnes qui n'ont pas pu être présentes.

 

Mais déjà il est là, souriant et discret comme à son habitude. La file d'attente est disciplinée. La table où Cali est installé est intelligemment à l'écart, de sorte que ce qui se dit reste juste entre lui et la personne venue là faire une photo, là faire signer la pochette de l'album, souvent les deux. Lui offrir quelques cadeaux aussi puisque le lendemain notre Artiste fêtait son anniversaire.

 

Comme à son habitude encore, il se montre tout disponible, plein d'humour, d'attentions et de sensibilité. Je suis moins impressionnée qu'à la première rencontre, mais tout de même, j'ai le cœur qui bat fort. Lorsque vient mon tour, je ne me doutais pas qu'il allait me reconnaitre! Surprise et absolument ravie! Nous discutons quelques minutes, le temps de faire signer un livre et l'album, le temps de faire une photo aussi, puis je me mets de côté pour attendre la jeune fille et sa maman, avec qui nous nous sommes prises mutuellement en photos. Un dernier "à ce soir!" et la bande de fêtardes que nous formons est prête à partir à l'assaut des crash barrières!

 

On a dit qu'on les aurait, et on les a eues! Il est proche de 17h30, le soleil tape fort, mais qu'importe. Nous sommes déjà en place pour le concert de notre Artiste prévu à... 22h! Oui, quand on aime on ne compte pas!

 

Après avoir soumis nos nerfs à rude épreuve en écoutant le premier groupe (dont il ne faut pas me demander le nom!), c'est Izia qui prend possession des lieux. Je ne suis pas fan, je n'aurais pas payé pour un de ses concerts, mais je dois admettre qu'elle a mis le feu et que j'ai beaucoup aimé: de l'énergie, du sourire, de la bonne musique, bref, c'était une bonne "deuxième première partie"!

 

22h et les choses sérieuses commencent enfin, alors que mon meilleur ami nous a rejoint. Cali est très très... très en forme! Déjà il slam parmi les 6000 personnes venues faire la fête! Geste qu'il réitèrera, en vrai dingue qu'il est. Une fois de retour sur scène, c'est une culotte qui lui arrive droit dans les mains! Il s'éclate avec ses musiciens. Devant nous, c'est un spectacle à la fois énergique et émouvant qui se déroule: on a l'impression de gamins qui s'éclatent innocemment dans une cour d'école.

 

La courte panne de lumières n'aura pas réussi à plomber l'ambiance. La musique s'arrête et "Roberta" s'invite à l'improviste, en a capella. Un bien joli moment tout doux. L'impro, il sait faire notre Cali! Et quand tout se remet à fonctionner, l'ambiance survoltée repart de plus belle pour ne plus s'arrêter ni redescendre jusqu'au bout. Il joue avec son public, se tourne vers moi pour un bref petit jeu façon "croise tes doigts autour des miens" qui finira en clin d’œil souriant.

 

Cali est fidèle à lui-même: il donne absolument tout, sue sang et eau, court, saute, crie, se roule par terre, laisse son corps et son visage se tordre au gré des chansons.

 

Les minutes et les heures passeront comme ça, jusqu'à ce qu'il invite un petit garçon à le rejoindre sur scène. C'est le moment "so cute" de la soirée! Et c'est vrai que c'était mignon et drôle à voir! Il finira son concert en invitant quelques "Cali" sur scène. Il en fait des heureux, je crois, avec cette récurrence appréciée de toutes et tous!

 

Mais en fait non, la soirée n'était pas tout à fait finie! Je vous l'ai dit, Cali fêtait son anniversaire le 28 Juin. Avant de nous quitter, c'est un beau gâteau à la crème et du champagne qui sont arrivés sur scène! Il distribue un verre à une personne du public puis... s'est étalé de la crème sur la figure... avant d'en jeter quelques poignées sur le public! Non, on ne joue pas avec la nourriture, mais oui, j'ai adoré ça! Et puis finalement c'est au tour du champagne de venir nous arroser! Bien nous en a pris d'être devant!

 

J'ai pris du champagne sur moi mais je n'ai découvert qu'une fois à la maison que de la crème du gâteau avait atterri sur moi en des endroits pourtant couverts par le tissu de mon vêtement!

 

Bilan pour un premier festival: ça ne pouvait pas mieux se passer avec un de mes Artistes favoris en guest, d'autant plus que j'étais très bien accompagnée. J'ai découvert qu'un festival en plein air, c'est une ambiance indescriptible, un son et surtout des sensations tout aussi indescriptibles, loin de celles que j'avais pu ressentir en salle. Je resigne pour un prochain moment comme ça dès que possible!



30/06/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres